25 janvier - DISCO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

25 janvier - DISCO

Message par Léyo le Lun 25 Jan - 22:53

Salut les copains

Alors voilà ce qu'il ressort de mes petites recherches sur le disco. J'y connais pas grand'chose, alors tout ça c'est basé sur ce que j'ai lu! hihi


Donc le disco c'est une musique faite pour danser dessus, à la base. Des gros accents sur tous les temps à renfort de bass drum, de handclap sul' 2e.

Stylistiquement, ça descendrait du soul de Motown, qu'on connait bien nous autres notamment grâce à l'hymne Projet-bocalien ''You Can't Hurry Love'' de The Supremes. Diana Ross, issue de se groupe, devient justement une des figures principales du disco quelques années plus tard.

Donc tout ça est un peu en réaction avec le rock'n'roll qui, dès la fin des années 1960s, s'éloigne des pistes de danses pour amener plutôt ses adeptes à faire le bacon sur le LSD, en gang tout nu dans le bois, et au début des années 70s à sentir la gasoline et être des vrais de vrais gars. Le disco nait dans les discothèques (!!) au débuts des 1970s, où les DJs font basically jouer des chansons existantes en y effectuant de petites modifications, mettre de l'emphase sur la basse ou etc., tout ça dans le but de faire danser l'monde. On sent déjà l'influence sur la culture hip-hop à plein nez ici.

Mais ce qui sort comme enregistrement disco, c'est de la musique originale, quoiqu'encore fait pour danser, très rythmé. Les mélodies et suites d'accords sont de peu d'importance, on cherche le groove (un peu comme dans le funk, qui découle aussi du soul). Il y a peu de chant, ou c'est toujours le même refrain encore et encore. Les chansons sont aussi très répétitives, souvent de long segments instrumentaux existent juste pour faire danser le monde, même si y'a pas nécessairement quelque chose de nouveau qui pop.

Donc voilà, les premiers disques à proprement parler ''disco'' sortent vers 1973, 1974. Ça prend le contrôle de la pop pendant quelques années. Pis malgré Saturday Night Fever, en plein dans le prime du disco en 1977, ça stay pas alive bin bin longtemps. La popularité retombe assez vite, pis les haters qui trippent sur le rock sont VRAIMENT mâles. Ya un grand mouvement dans le rock à la fin des 1970s qui s'appelle le ''Disco sucks''. Pendant un match de baseball à Chicago (ironiquement, ils jouaient contre Detroit, la ville-mère de Motown, et du soul dont vient le disco), une grand événement est organisé: la Disco Demolition Night. C'tait pour attirer du monde au match de Chicago car pu personne y venait, pis ce jour la le stade était plein. Entre les deux matchs du programmes doubles ils ont fait une montagne de disque disco et l'ont brûlé. Le monde dans l'assistance s'en était tous amené un en plus et sa se pitchait ça partout, le monde virait fou pis pétait toute. Finalement le deuxième match a pas eu lieu parce que le terrain était en ruine et ça s'est terminé en police anti-émeute.

Selon Wikipédia, le disco meurt là, et tout ce qui se passe entre 1979 et 1986 est ''post-disco''. Je sais pas trop ce qui explique ça stylistiquement, on comprendra peut-être en en écoutant. Pis ironiquement (encore), la fin du ''post-disco'' vient avec l'arrivée dans le mainstream en 1986 de la house music... née à Chitown!


Alors voilà pour ma petite introduction au disco!

avatar
Léyo
Admin

Messages : 41
Date d'inscription : 06/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://musique.fofogourmand.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum