Présentation du Deep Soul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Présentation du Deep Soul

Message par Léyo le Jeu 24 Mar - 13:00

Salut bonjour

J'ai pas eu beaucoup de temps pour faire grand-chose à part de la musique cette semaine. Mais je vais finir d'écouter le Chicago Soul en même temps que je me mettrai au Deep Soul. Je peux plus respectueusement faire des recherches sur wikipédia pendant mon cours de Capitalisme qu'écouter les tubes de Chicago... Razz

Comme on sait, la musique soul c'est comme une version rhythm'n'blues de la musique gospel. Avant que soul soit attaché à un genre musical, c'était un mot dans le jargon afro-américain lié à la fierté afro-américaine. C'était un peu un adjectif à n'importe quoi dans le fond qui était rattaché positivement à la culture afro-américaine. Par exemple, quand des jazzmen ont commencé à intégrer du gospel dans leur musique, on l'appela soul jazz.

Aux débuts des années 1960, le soul perce réellement, restant un temps sur ses racines R'n'B. Camille parlait des scènes principales du soul comme étant Chicago, Detroit et Memphis. Ce que j'ai compris de mon côté, c'est que c'était surtout les trois scènes les plus prospères, qui ont pogné gros dans les charts. Détroit (Motown) particulièrement, comme Camille disait, avec les ''hits'': un son plus pop, plus rock'n'roll (on se rappelle que dans les années 1960s, c'est le rock'n'roll qui était le son à la mode). La scène de Chicago était sans doute moins pop, mais faisait quand même dans le propre, à l'instar des autres scènes urbaines (New York, le Philly sound de Philadelphie...)

Dans le sud des États-Unis, milieu plus rural, le son est moins poli, moins distingué. La grosse scène du sud, celle de Memphis, c'est la scène urbaine du sud. Le résultat c'est un genre de côté quand même propre et distingué, mais dans un contexte du sud où tout est plus raw.

Je voulais d'abord m'intéresser à la scène de Memphis. Je crois avoir compris cependant que Memphis est une genre de scène du sud où on y va quand même avec politesse, avec une musique sensuelle et dansante (quoique sans faire de concession au pop comme le Chicago soul, nous dit AllMusic). J'ai donc préféré aller à l'autre extrême, le plus raaaww possible. Le terme Southern Soul porte un peu à confusion vu l'emplacement géographique de Memphis et du clash dans l'esthétique, ainsi ce type de soul est également appelé Deep Soul.

AllMusic m'expliquait que ''in the South, the music became harder and tougher, relying on syncopated rhythms, raw vocals, and blaring horns''.

Ça m'a intéressé.

''The focus of the music is not on the lyrics, but the ''feel'' or groove''

Des caractéristiques qui rappelle le funk à venir, quelque chose de plus physique, plus viscéral. Le funk aura besoin d'un influence de la musique psychédélique (rock et soul). Pis de James Brown.

En tout cas, trêve de blabla, expérimentons-le avec nos oreilles pis on s'en reparle! On va voir si c'est vrai.
avatar
Léyo
Admin

Messages : 41
Date d'inscription : 06/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://musique.fofogourmand.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum